1- Une isolation complète :

isolation maison

Construite sur un entresol, la maison choisie, pour notre exemple date des années 1950.

Elle comporte un étage et des combles non aménagés. Son isolation se résume à une couche de laine de verre au sol dans les combles, posée il y a une dizaine d’années. L’isolation extérieure est idéale pour envelopper cette maison à étage de manière continue et supprimer les ponts thermiques aux nez des planchers.

a) Les choix du projet pour la maison :

Au sol : des panneaux de polystyrène extrudé ép. 80 mm sont collés sous la dalle existante par l’entresol. Les murs sont isolés par l’extérieur (ITE) sous crépi (système PRB ép. 120 mm) Dans les combles, une couche de laine de verre nue ép. 100 mm (sans pare vapeur) est déroulée sur la couche existante en pose croisée. L’ensemble des canalisations est calorifugé.

b) autres choix possibles :

L’ITE sous bardage ou une isolation thermique intérieure.

Pour l’extension :

Le plancher : poutrelles hourdis avec entrevous polystyrène expansé sur vide sanitaire, en liaison avec l’entresol. Le sol est isolé avec des plaques en gypse et fibre de cellulose (ép. 20 mm) sur plancher et sous revêtement de sol. L’ossature bois renferme deux couches de laine de verre : la première entre les montants (ép. 145 mm), la seconde entre les tasseaux (ép. 60 mm) . La toiture est isolée avec des panneaux polyuréthane ép. 100 mm sur OSB et de la laine de verre ép. 150 mm entre les pannes.

c) autres choix possibles :

D’autres solutions de construction sont bien sûr possibles : mono mur, double mur, murs simples isolés par l’intérieur ou par l’extérieur.

2- Des menuiseries performantes :

menuiseries maison

L’ITE oblige à revoir la position des fenêtres dans l’épaisseur du mur car elles sont placées sur le côté intérieur du mur de façade. Elles peuvent être conservées, mais cela demande de casser la façade pour retourner l’isolant. Elles peuvent aussi être remplacées et posées sur le côté extérieur du mur de façade. C’est le choix qui est fait dans notre projet.

a) Les choix du projet :

advertisement
Les fenêtres choisies sont en aluminium à double rupture de pont thermique, double vitrage 24 mm (4-16-4), gaz argon et traitement faible émissivité Elles disposent d’entrées d’air hygroréglables, qui modulent le débit d’air entrant en fonction du taux d’humidité de la pièce. Des stores intérieurs sont choisis pour les occultations.

b) autres choix possibles :

Les menuiseries en bois, PVC, ou aluminium et bois sont aussi très performantes.

3- Le chauffage optimisé :

chauffage maison

La maison est chauffée à l’électricité.

Avec une bonne isolation, des appareils performants et un système de programmation, c’est une solution efficace qui rime avec confort et économies d’énergie. Le recours aux énergies renouvelables allège davantage la facture.

a) Le choix du projet :

Les convecteurs sont remplacés par des radiateurs électriques à inertie, assortis d’un système de programmation : leur confort est comparable à celui du chauffage central. Ils équipent également l’extension.

Dans le salon, un insert est posé dans la cheminée existante, il augmente son rendement de 6 à 7 fois.

b) autres choix possibles :

Un poêle à bois est également une bonne solution en remplacement de la cheminée.

À granulés, il est encore plus performant et son autonomie est meilleure.

Des panneaux rayonnants peuvent remplacer les convecteurs : ils offrent un bon confort et une montée rapide de la température.

4- L’eau chaude repensée :

eau chaude maison

Le ballon électrique existant est remplacé par un ballon électrique de nouvelle génération (Prodigio de Sauter) pourvu d’un système intelligent qui adapte la production d’eau chaude au plus près des besoins des habitants.

a) autres choix possibles :

L’eau chaude peut être produite avec un chauffe-eau thermodynamique (avec pompe à chaleur intégrée) ou avec un chauffe-eau solaire individuel muni d’une résistance électrique (dans le cadre d’une installation de chauffage électrique), si la toiture est bien exposée

5- La VMC améliorée :

advertisement
La VMC classique (auto réglable) est remplacée par un modèle hygroréglable, plus économe . Dans les combles non aménagés, des conduits souples isolés sont posés à la place des anciens.

a) autres choix possibles :

Un modèle hygroréglable basse consommation est plus économe, plus performante encore, la VMC double flux récupère les calories de l’air vicié extrait pour préchauffer l’air neuf entrant.

Elle est plutôt conseillée en neuf, car elle nécessite de très gros travaux, le puits canadien ou la pompe à chaleur sur air extrait sont d’autres solutions possibles.

6- L’électricité maîtrisée :

electricité maison

Dans la maison comme dans l’extension, place aux ampoules à économies d’énergie.

Les commandes sont repensées (dans la maison) et choisies (dans l’extension) pour favoriser les économies d’énergie et faciliter le quotidien. Va et vient, variateurs, détecteurs de présence, interrupteurs lumineux… équipent les zones de circulation et les pièces selon les besoins.

a) autre choix possible :

En complément, des panneaux solaires photovoltaïques peuvent produire de l’électricité, qui sera revendue.