advertisement
Commencez par effectuer divers sondages de la maison, intérieurs et extérieurs. Réalisez tous les plans techniques d’exécution et activez les assurances avant l’ouverture du chantier. Sur le terrain, procédez à l’état des lieux, à l’affichage de la déclaration préalable et au piquetage du terrain, sécurisez bien votre chantier et ne négligez pas votre sécurité. Le garage vous servira de cabane de chantier.

1- Démolitions et tranchées :

Démolitions et tranchées construction maison

Démolissez l’escalier et le mur de clôture, décapez et excavez la plate-forme de l’extension avec une pelleteuse. Creusez les tranchées pour les fondations et le drain périphérique.

Compactez et nivelez. Le niveau fini de l’extension est surélevé par rapport au jardin : les déblais sont donc peu volumineux, ils seront mis à profit pour le modelage du jardin.

2- Les réseaux pour le chantier :

réseaux pour le chantier

Pour l’eau, un tuyau d’arrosage sur le robinet de puisage de l’entresol fera l’affaire. Pour l’électricité, raccordez (phase, neutre et terre) un tableau électrique secondaire autonome sur le tableau principal. Les évacuations seront à raccorder au réseau existant dès que possible.

Cette étape est déterminante pour la pérennité de votre construction. Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel. Coulez le béton de propreté en fond de fouille, posez le ferraillage et coulez le béton pour la semelle de fondation. Faites vous livrer le béton par camion toupie. Montez les parpaings du vide sanitaire en prévoyant les réservations pour les aérations, le passage des réseaux et l’arase en mortier hydrofuge. Réalisez l’étanchéité du soubassement, posez le drain sur un lit de sable en fond de fouille et raccordez le sur l’existant. Remblayez. Mettez en place les poutrelles béton, suspendez y les canalisations suivant le plan d’implantation et posez au sol les fourreaux. Placez les hourdis polystyrène entre les poutrelles et le ferraillage du plancher.

En périphérie du plancher, posez deux bandes de joint mousse comprimé puis la bande d’arase. Assemblez et posez les lisses, les montants et les tasseaux de l’ossature bois de la maison en suivant le plan d’exécution.

Au fur et à mesure de l’assemblage, posez les renforts et les traverses des linteaux des baies. Poursuivez avec les pannes et les solives de la toiture plate (pente de 3 % mini). Fixez y le plancher en panneaux OSB en y incorporant la naissance de descente d’eau pluviale.

En périphérie, assemblez les lisses et les montants de l’acrotère. Fermez les façades et l’acrotère (sans oublier le trop plein) avec les panneaux de contreventement, sur lesquels vous agraferez un film pare-pluie.

a) le coulage du béton :

coulage du béton

 

Bouchez les remontées verticales des canalisations et des fourreaux avant de couler le béton pour éviter qu’elles soient obstruées par les gravats. Les planelles en périphérie servent de coffrage au béton.

advertisement